Automobile

Choisir une boîte automatique

Rate this post

L’évolution des technologies de boîtes de vitesses automatiques en quelques années a permis l’arrivée des nouvelles variantes de BVA. Désormais, elles ne peuvent plus être associées à la conduite facile et à la consommation excessive. Les contraintes des anciens modèles de boîtes de vitesses sont éliminées grâce à leur apparition.

La BVA traditionnelle

Un convertisseur de couple prend la place de l’embrayage sur les boîtes de vitesses traditionnelles. Ainsi, cette technologie permet au véhicule de s’arrêter en laissant le moteur tourner. Cependant, des boîtes de vitesses plus complexes existent et une commande hydraulique assurant les bons réglages en gérant les divers rapports en fonction de la pression de la pédale d’accélérateur, la vitesse de la voiture et du mode de conduite sélectionné (neige, sport, montagne, éco…).

Hormis la facilité d’utilisation, la BVA a également l’avantage de ne demander que peu d’entretien. Il suffira de remplacer de façon régulière l’huile de boîte, étant donné l’absence de l’embrayage. L’inconvénient avec ce genre de boîte, c’est qu’il n’y a pas de frein moteur si on décélère. Ainsi, les freins ont tendance à s’user davantage, car ils sont plus sollicités, malgré la limitation progressive du défaut.

Le mode de fonctionnement d’une boîte de vitesses robotisée

La grande majorité des constructeurs disposent de cette variante plus intéressante de boîte de vitesses : les BVR (boîtes de vitesses robotisées) qui présentent les mêmes avantages d’une boîte mécanique classique. Elles disposent d’un embrayage identique, mais les rapports sont passés automatiquement par le véhicule qui embraye également quand il le faut.

Les vitesses peuvent également être passées manuellement à l’aide des petites palettes disponibles au volant ou d’un levier. Dans le mode manuel, la gestion de l’embrayage est encore automatique. Ces boîtes peuvent donner des à-coups, contrairement aux BVA. D’ailleurs, elles ne se valent pas toutes puisque certaines boîtes affichent des regards au moment du passage des rapports. Il convient de souligner que l’embrayage s’use de la même façon que sur une boîte mécanique, entraînant une réparation boîte automatique.

Boîte de vitesses automatique (BVA) à double embrayage

Afin d’éviter les problèmes cités plus haut, des boîtes automatiques à double embrayage ont été fabriquées par les constructeurs. Elles sont cependant plus coûteuses et sont composées de deux demi boîtes de vitesses reliées à deux embrayages. La vitesse suivante est préchargée lorsqu’une autre est déjà enclenchée. Ce qui permet d’éliminer la rupture du régime puisque la vitesse suivante passe de façon instantanée, éliminant ainsi les à-coups.

Avec ce système, les variations de régime sont moins importantes, permettant ainsi de consommer moins de carburant, selon un spécialiste boîte automatique. Passer les vitesses en virage est également possible sans perturber la conduite.

Related posts

Nettoyer sa voiture avec un lavage sous haute pression

Nathalie

5 choses à savoir sur la simulation de conduite auto

Laurent

Entretien de carrosserie : tout savoir

Laurent