Entreprises

Comment maitriser les risques FME ?

Rate this post

La maitrise des risques FME, pour Foreign Material Exclusion, est au cœur d’enjeux financiers et sécuritaires colossaux pour les industries. Efficacité opérationnelle renforcée, risques d’incidents réduits, optimisation des coûts de maintenance : découvrez dans cet article les bénéfices pluriels d’une stratégie portée sur le FME.

FME : de quoi s’agit-il ?

Dans les environnements sensibles comme une centrale nucléaire, il est essentiel de mettre en place une sécurité élevée tant pour le personnel, le matériel que les outillages. Le risque FME désigne l’ensemble des moyens utilisés pour lutter contre les risques d’introduction de corps ou de produits étrangers dans une installation. Cette démarche vise à empêcher tout objet égaré susceptible de provoquer un arrêt de la production ou de mettre en péril la sécurité des installations et du personnel.

En matière de risque FME, le parallèle est souvent fait avec le FOD (Foreign Object Damag), procédés mis en place dans le domaine aérien pour garder les pistes propres et sécurisées. Un objet perdu, quel que soit sa taille ou son usage, représente un risque majeur pour la sécurité dans les environnements sévères. Lorsqu’un tel cas de figure se produit, la procédure est de récupérer l’objet en question, quitte à arrêter momentanément la production. On imagine assez facilement les répercussions en termes de coût et de productivité que cela provoquerait. Pour éviter un tel scénario, les industries mettent en place des stratégies de gestion des risques FME regroupant un ensemble de procédés de contrôle, d’obturation et de signalisation.

Maitrise des incidents

Le risque FME concerne toutes les activités de maintenance et d’exploitation qui présentent un risque d’introduction de corps ou produit étranger dans les installations. Grâce à de simples équipements de sécurisation de l’outillage, la mise en place d’une zone de travail identifiée et la sensibilisation du personnel, il est tout à fait possible de maitriser ces risques.

Parmi les actions simples à déployer figure la pose de panneau de danger « Zone FME » et la mise à disposition de bacs de rangement et de stockage sont à privilégier. Par ailleurs, une inspection régulière de l’outillage permet d’éviter le détachement d’éléments ou la casse liés à l’usure. Bien souvent, le manque de vigilance et le défaut de précautions sont à l’origine de l’introduction de corps ou de produits étrangers. Il est primordial de sensibiliser régulièrement le personnel sur ces situations. À noter que depuis le 1er mars 2018, un nouveau référentiel est apparu concernant la prise en compte du risque FME.

A lire aussi

Les nouveaux métiers

Franck

Comment gérer le fait d’être renvoyé

Nathalie

Comment gérer un projet avec un logiciel CRM ?

administrateur

Construction commerciale : Nouvelles tendances et opportunités

Laurent

L’art de communiquer

Franck

Le crayon à graines : un excellent produit promotionnel

sophie

Les SS2I, sociétés de services numériques et leur fonctionnement !

Laurent

Comment optimiser la gestion des horaires de travail des employés en restauration ?

sophie

Une expertise remarquable au service de la pertinence de vos traductions

Laurence B.