• Home
  • Santé
  • La procédure de l’implantation dentaire
Santé

La procédure de l’implantation dentaire

5 (100%) 1 vote

Les expériences scientifiques montrent que l’implantation dentaire est une méthode sans douleur et sans aucun risque. Elle offre une restauration prothétique permanente, fixée et très esthétique. La pratique tout entière, c’est-à-dire de l’implantation dentaire jusqu’à la dernière reconstruction prothétique, est dissemblable pour chaque cas.

Consultation et plan de traitement dentaire

Lors de la première consultation avec un implantologue ou chirurgien-dentiste, celui-ci examine la radio panoramique du patient dans le fauteuil dentaire. Cette première analyse clinique est inéluctable pour déterminer un plan de traitement dentaire adapté en fonction de la situation particulière du patient. Le devis s’effectue sur-le-champ au cas où l’état de santé global de ce dernier ainsi que certaines conditions permettent de réaliser l’intervention dentaire. Il peut être indispensable d’effectuer des examens complémentaires comme un scan dentaire.

La mise en place d’implants dentaires

Pendant l’opération dentaire sans douleur, l’implant dentaire est installé par le spécialiste dans l’os de la mâchoire. Après la marche à suivre, des instructions post-opératoires et des dossiers sont remis aux personnes soignées ainsi que des renseignements et des recommandations sont donnés pour assurer une bonne cicatrisation.

 

Si la masse ne permet pas de mettre en place immédiatement cet ancrage dentaire, une greffe osseuse doit précéder l’implant dentaire  pour renouveler la quantité d’os absente.

La durée de guérison et de cicatrisation

Après l’installation de l’implant dentaire, il faut penser à une période transitoire que l’on appelle la durée de guérison ou de cicatrisation. Notons que celle-ci s’étend sur quelques mois, entre 3 et 6. Le dispositif médical en question s’attache à l’ossature située en dessus de la gencive durant cette période de guérison. Il est capital de suivre les conseils du point de vue d’hygiène bucco-dentaire. Il ne faut pas aussi oublier de prendre les médicaments que le dentiste vous donne après le procès.

La prothèse finale

À la fin du temps de guérison, la prothèse finale s’effectue sur les ancrages dentaires. Il existe plusieurs catégories de récupérations des dents et il existe aussi des solutions très faciles. Il s’agit d’abord d’une prothèse spécifique que l’on met sur la dent à soigner. Cette prothèse s’appelle la couronne dentaire individuelle sur un implant dentaire. Ensuite, il y a aussi les récupérations complètes ou bridges dentaires sur beaucoup d’implants dentaires.

Il se peut que le patient n’ait pas de dents dans la mâchoire inférieure, mais la disposition de cette dernière ne permet pas d’installer beaucoup d’implants dentaires, dans ce cas, une prothèse habituelle peut-être renouvelée par une autre prothèse récente et pratique connue sur l’appellation overdenture.

Contrôles

La longévité de la prothèse et des implants dentaires dépend notamment de l’hygiène bucco-dentaire. De ce fait, il est essentiel de suivre parfaitement les conseils liés à celle-ci. Il est aussi conseillé de prendre part à un contrôle annuel à la clinique pour s’assurer de la stabilité et du bon fonctionnement des implants dentaires.

 

Bref, la meilleure solution pour les personnes qui ont des dents endommagées et perdues est de songer à la procédure d’implantation dentaire. Cela peut se faire à condition que le patient ait la qualité d’os maxillaire suffisante pour supporter l’implant et une bonne hygiène buccale.

Related posts

Faire appel à l’hypnothérapie pour perdre du poids ?

Nathalie

Qu’est ce qu’un comparateur de mutuelle santé ?

administrateur

Ces adultes qui portent des appareils dentaires

Franck