Voyage et Tourisme

Le village de Benoa dans toute sa splendeur

Rate this post

vers le début des années 1980 que les étrangers ont commencé à venir sur l’île de Bali. Ils ont alors découvert les potentiels de ce petit village. Aujourd’hui, le port abrite des bateaux de pêche traditionnels et ceux qui sont beaucoup plus modernes et sophistiqués.

Le village dans sa généralité

Contrairement à ses voisines, cette cité balnéaire est calme et moins peuplée. Elle dispose d’un rivage propice à la baignade et qui assure une relaxation totale en raison du peu de monde qui s’y trouve. L’emplacement géographique du village ne lui accorde pas beaucoup de sites touristiques à visiter. Toutefois, elle possède quelques vestiges du passé qui lui est propre. Plusieurs trésors ancestraux qui peuvent pousser les gens à faire des vacances à Bali en circuit privé.

La ville possède des restaurants cinq étoiles, mais qui sont à des prix abordables. Dans d’autres recoins de la ville, elles deviennent des centres d’amusement. Elles mettent en avant leurs bars pour apporter de l’animation dans le village.

Les boutiques proposent des articles simples, loi des vêtements proposés à Kuta ou à Denpasar. Cependant, les touristes ne vont pas être déçus, car ils peuvent repartir avec des objets locaux comme les artisanats ou les sarongs. Ils sont très pratiques pour les baignades ou pour se recouvrir le soir lorsque le vent souffle légèrement.

La visite du temple de Klenteng Caow Eng Bio

Il est créé pour honorer la déesse Shui Wei et les 108 frères. La communauté Hainan les considère comme les deux saints patrons qui bénissent leur village. On peut les apercevoir dans le sanctuaire principal.

Sur le côté droit du temple, un endroit est consacré à Mazu. C’est la déesse de la mer. Sur la partie droite, des sanctuaires dédiés à d’autres dieux sont visibles. Comme Monkey God qui est un personnage très connu en Chine. Il est né en sortant d’un rocher qui est l’œuvre de la déesse Nuwa.

À l’extérieur de ces sanctuaires se trouve un lieu de pèlerinage. Il conserve également les têtes de lion qui servent à faire la danse traditionnelle et typique du pays. En poursuivant la visite, on y observe aussi une salle destinée à la conservation de sculptures bouddhistes. Puis, pas très loin de là, une autre pièce qui est consacrée au dieu cuisinière.

Le temple à plus de 300 actuellement. De nos jours, il se trouve à côté de divers hôtels de luxe et d’un centre de sport nautique situé face à la mer.

Les plats à gouter à Benoa

Les plus répandus dans la ville sont les plats d’origine indonésienne comme le mi goreng et le nazi goreng. Le premier est un plat à base de pâte. Elle s’accompagne d’une sauce de soja qui est sucrée et salée à la fois. Puis, selon la ville, les gens y rajoutent, des œufs, de la viande de poulet et des légumes. Le second plat est similaire à cela, sauf qu’au lieu des pâtes on retrouve du riz sauté.

Puis, il y a les mini brochettes qui sont localement appelées des satés. Elles peuvent être faites avec de la viande de bœuf, de porc ou de poulet. Certains rajoutent des légumes aux tranches de viande. La cuisson se fait sur une braise à faible chaleur.

Related posts

Le Sri Lanka, une destination de choix pour se dépayser

Laurent

Déménagement sur mantes la jolie

Franck

6 conseils de teambuilding pour motiver vos équipes

Oscar