Automobile

Peser le pour et le contre de la reprogrammation moteur

La plupart des personnes qui veulent augmenter la performance de la voiture, c’est-à-dire la puissance et le couple a recours à une opération dite optimisation moteur voiture ou reprogrammation moteur. En aucun cas, cette technique touche aux pièces mécaniques, mais apporte une modification ou un amendement au logiciel de boîtier électronique de commande d’injection. Concrètement, l’ECU ou Engine Control Unit contrôle l’entrée de carburant dans le moteur et la pression du turbo. Il faut noter que cette pratique n’est pas à l’abri des risques et c’est ce que vous allez découvrir dans cet article.

Quelles sont les raisons qui motivent à la reprogrammation moteur ?

De prime abord, la hausse de puissance et du couple représentent la principale motivation à la réalisation de la reprogrammation moteur. En effet, vous pouvez espérer une amélioration de 10 à 30 %. L’expérience de conduite devient ainsi plus agréable et tonique grâce aux montées en régime et à la souplesse du moteur. Si le conducteur conserve sa façon de conduire habituelle, alors il pollue moins et consomme moins, car le moteur n’est pas très sollicité. Toutefois, la consommation s’élève s’il fait travailler le moteur de manière plus poussée.

L’utilité d’une reprogrammation moteur

Le recours à la reprogrammation moteur est notamment utile pour les amateurs de voitures sportives. En effet, il n’est pas aussi intéressant de booster une citadine de 90 ch pour y gagner 10 chevaux de plus, par exemple. Apporter entre 50 à 100 chevaux à une voiture puissante de 300 à 400 chevaux d’origine, ça c’est réellement intéressant. Toutefois, les experts en reprogrammation peuvent très bien booster tous les modèles disposant d’un système de gestion électronique d’injection qui sont disponibles sur le marché.

Le budget à prévoir

Préparez entre 400 et 2500 euros pour réaliser cette opération. Il s’agit du prix pour une modification logicielle simple. Le prix varie en fonction du modèle de voiture. Si vous projetez par contre une amélioration plus sophistiquée, notamment avec le changement de pièces, alors consacrez une somme plus importante qui peut dépasser jusqu’à 10 000 euros.

Quels sont les risques ?

Une reprogrammation moteur est à risque s’il y a usage précoce de certaines pièces comme le turbo et l’embrayage. Au pire, c’est le moteur qui peut se dégrader.

L’assurance qui couvre le véhicule peut également être impactée. En effet, si vous ne faites pas savoir l’existence de la reprogrammation, alors le véhicule est déclaré comme nul. Si vous décidez de déclarer, alors il faut se préparer des surprimes voire un refus de couverture.

A lire aussi

Pourquoi poser un film de protection de carrosserie ?

Claude

Camping car : les équipements à prévoir

sophie

Voiture sans permis : Entre le succès et les clichés

Laurent

Confier la réparation d’embrayage à un garage auto spécialisé

Nathalie

Les solutions pour réparer votre moto

sophie

Nettoyer sa voiture avec un lavage sous haute pression

Nathalie

5 choses à savoir sur la simulation de conduite auto

Laurent

Conseils pratique lors du renouvellement de la carte grise de votre voiture

Claude

Réparations automobiles et choix des sites de vente de pièces

administrateur