Voyage et Tourisme

Que visiter durant un circuit à la carte en Ouzbékistan ?

5 (100%) 1 vote

L’Ouzbékistan est un vrai joyau de l’Asie centrale. Cette contrée abrite des monuments historiques, des ruines, des bâtiments religieux, des mausolées et des places publiques. Le pays était, autrefois, un carrefour de plusieurs empires comme ceux d’Alexandre le Grand et de Tamerlan. Il est aussi réputé pour ses édifices culturels variés, dont des bâtisses chrétiennes, des mosquées et des temples bouddhistes. Un voyage dans la contrée permet aux routards de découvrir des architectures authentiques et des musées à ciel ouvert.

La place du Régistan, un site touristique phare de l’Ouzbékistan

Située dans la cité de Samarcande, la place du Régistan est un site phare d’Ouzbékistan. Cet ensemble d’architectures figure parmi les destinations les plus visitées dans le pays. Sur les lieux, les bourlingueurs verront un trio d’universités théologiques musulmanes ou des médersas. Ces constructions sont jalonnées de mosaïques et de dômes.

Le compartiment le plus grand de la place du Régistan est Oulough Beg. Sa création date du 15e siècle. Édifiée par un amateur d’astronomie, cette médersa comporte, sur son portail, des dessins d’étoiles sculptées. Elle comprend également 2 salles d’études dotées de coupoles. En visitant cette section, les touristes trouveront des vastes minarets et une mosquée.

En face d’Oulough Beg, les visiteurs verront la médersa Cher-Dor. Dédiée au culte du feu, celle-ci est jalonnée de sculptures de lions dorés. Le portail de ce compartiment est orné de mosaïques multicolores.

Tilla-Qari est la médersa la plus récente de la place du Régistan. Sa fondation remonte au 17e siècle. Les mosaïques aux motifs floraux de cette section forment une décoration authentique. Sur le côté gauche de ce compartiment, les touristes observeront une coupole d’environ 120 m de haut. Cette médersa abrite une mosquée.

Visiter le désert de Kyzyl-Koum près de la ville de Boukhara

Pour continuer leur périple durant un circuit à la carte en Ouzbékistan, les aventuriers peuvent visiter Kyzyl-Koum. Cette étendue aride se trouve près de la ville de Boukhara et couvre une superficie de 298 000 km2. Elle figure parmi les plus grands déserts du monde. Ce site est connu pour ses dépôts d’or et de gaz naturel. Sur les lieux, les voyageurs verront des oasis et des cours d’eau.

La flore de la région est principalement composée de buissons épineux, d’herbes grasses et de calligonum. Vers la fin des pluies de printemps, les dunes sont recouvertes de fleurs, dont des tulipes et des coquelicots.

Le désert de Kyzyl-Koun abrite aussi une faune variée, pour ne citer que des reptiles et des mammifères. Sur les lieux, les aventuriers trouveront des chameaux, des loups, des tortues, des serpents, des scorpions et des varans. Les steppes sont un refuge pour les gazelles, les antilopes, les renards, les marmottes et les ânes sauvages. Le désert de Kyzyl-Koun est également un vrai paradis pour les ornithologues. Des aigles, des buses, des alouettes et des oiseaux migrateurs sont recensés sur les lieux.

Related posts

6 conseils de teambuilding pour motiver vos équipes

Oscar

Le village de Benoa dans toute sa splendeur

Laurent

Circuit en Argentine, un voyage au cœur de sa nature

Laurent