Voyage et Tourisme

Voyager en Grèce, c’est voyager à travers les siècles

Rate this post

Un séjour en Grèce débute le plus souvent par la visite de sa capitale, Athènes. Situés en hauteur, L’Acropole et le Parthénon ainsi que la colline de Philopappos sont les lieux idéals pour profiter d’une vue panoramique sur toute la ville. Au pied de l’Acropole, la visite des vestiges du Temple de Zeus datant du Vème siècle avant J.-C est une étape obligée pour tout amateur de mythologie grecque. Depuis Athènes, le Mont Olympe culminant à 2917 mètres et classé par L’UNESCO, réserve de la biosphère, est un autre site mythique.

 

Pour arriver à son sommet, il faudra parcourir en véhicule une quinzaine de kilomètres ou pour les plus courageux, faire une marche de plusieurs heures à travers les gorges de l’Enippéas. Avant de vous lancer dans cette ascension, vous pouvez faire une halte dans la ville de Litochoro située aux pieds de la montagne. À partir de la capitale, d’autres sites de légende sont accessibles, comme le site archéologique de Delphes sur la falaise du mont Parnasse. Inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, l’endroit abrite les vestiges de l’ancienne civilisation grecque de Delphes. Sur place, vous retrouverez le sanctuaire d’Apollon.

 

L’île de Kos : le trésor de la Grèce

Le Dodécanèse recèle également des destinations où goûter pleinement au généreux soleil des îles grecques comme Kos. L’île baigne à seulement quelques kilomètres de la ville turque de Bodrum autrefois connue sous le nom d’Halicarnasse. Plus grande île de l’archipel après Rhodes, Kos reçoit les vacanciers sur les plages immaculées de Marmari et de Tigkaki. Au terme de belles journées à profiter du soleil, le village de Kardamaina reçoit les noctambules pour des soirées festives qui s’étendent jusqu’au petit jour.

 

Parmi les plus importants se trouvent les vestiges de l’Asclépiéion. C’est dans ce sanctuaire qu’Hippocrate, natif de l’île, s’initia à la médecine. En poursuivant dans la plus grande localité éponyme de l’île, les visiteurs découvrent un autre souvenir laissé par le père de la médecine, un platane à l’ombre duquel il partageait son savoir dit-on. La ville de Kos abrite d’autres monuments remarquables à l’image du château fort érigé par les chevaliers de Saint-Jean.

 

Sur l’île de Kos, dans l’archipel du Dodécanèse, la ville éponyme est une des cités grecques ayant un centre historique riche malgré sa petite taille. La plupart des monuments sont ainsi proches les uns des autres, ce qui facilite grandement la visite. Dans le centre, sur la platia Patanou, l’arbre d’Hippocrate est une légende. Ce vieil arbre serait en effet l’endroit où Hippocrate, un des pères de la médecine, donnait ses cours. Kos est une ville portuaire et à son entrée, vous pourrez apercevoir le Fort des Chevaliers dont le rôle fut autrefois de protéger l’île des invasions. Également connue sous le nom de château de Nérantzia, la visite des ruines de cette ancienne fortification peut se terminer par une visite de son musée archéologique. Aux alentours de la ville, les meilleures plages nécessitent un petit trajet de quelques kilomètres. Pour suivre des cours d’anglais à Paris, contactez Angelio Academia.

 

Related posts

Le village de Benoa dans toute sa splendeur

Laurent

Pourquoi choisir un taxi en Val-de-Marne ?

Laurent

Idée déco : la tendance africaine

Franck