Automobile

La conduite sans permis

Rate this post

Dans la plupart des cas, ce sont plutôt les retraités en campagne qui conduisent les voiturettes. Pourtant, aujourd’hui, davantage de clientèle jeune et urbaine y porte plus d’intérêt. Depuis novembre 2014, les individus âgés de plus de 14 ans sont autorisés à conduire une voiture sans permis. Jusqu’en 2000, les seniors représentaient la majorité des conducteurs de voiturettes. Actuellement, ces dernières se vendent à plus de 11 000 modèles par an sur le territoire français.

Une alternative aux véhicules à deux roues

Depuis novembre 2014, la conduite des voitures sans permis est autorisée aux individus ayant atteint l’âge de 14 ans, conformément à la législation européenne. En effet, aucune formalité n’est exigée aux conducteurs nés avant l’année 1988. Par contre, ceux qui sont nés après cette date doivent obtenir un permis AM. Ces derniers doivent passer au collège de brevet de sécurité routière, complété par 7 heures de formations, de pratiques, sans examen, dans un centre agréé.

La grande majorité des voitures sans permis est présente en zone urbaine, car leur vitesse limitée à 45 km/h n’est pas pénalisante et le poids à vide de 350 kg ne doit pas être dépassé. Elles sont, d’ailleurs, interdites sur les autoroutes et les voies rapides. Pour les personnes cherchant une alternative aux deux-roues, jugés dangereux, les voitures sans permis se présentent comme la meilleure solution, car dotées d’une carrosserie.

De plus, il est possible de se faufiler un peu partout grâce à leur petite taille, donc elles présentent de  nombreux avantages. Très maniables, vous pouvez les garer facilement.

Une véritable solution d’avenir

De plus en plus de personnes en ville sont attirées par les voitures sans permis puisque la limitation de vitesse ne constitue pas un problème, entre les embouteillages et les contrôles radars. D’autant plus que celles-ci ne consomment pratiquement rien, en diesel ou essence. En moyenne une voiturette consomme 3 litres aux 100 km s’il y a peu d’encombrement.

Actuellement, le prix de vente de ces véhicules se situe entre 8 000 et 15 000 euros, ce qui est encore très élevé. Mais, il pourrait baisser en raison de la croissance de la production. Il est par ailleurs possible de trouver des véhicules d’occasion proposés à moitié prix, ce qui peut être avantageux. Dans le cadre d’un déplacement urbain ou périurbain et pour les petits trajets, les voitures sans permis électriques restent une option. Elles commencent également à séduire dans le cadre de projets d’autopartage.

Related posts

Choisir une boîte automatique

sophie

Comment trouvez un taxi moto disponible ?

Laurent

Nettoyer sa voiture avec un lavage sous haute pression

Nathalie