• Home
  • Emploi
  • Les démarches à suivre pour demander réparation en cas de négligence et erreur médicale
Emploi

Les démarches à suivre pour demander réparation en cas de négligence et erreur médicale

Rate this post

Les médecins peuvent commettre des erreurs ou des négligences dans l’exercice de leur métier. Si vous en êtes victime, vous pouvez demander une indemnisation. De quelle manière ? La réponse dans cet article.

Comprendre le rôle du médecin

Les praticiens ont l’obligation d’apporter des soins aux personnes qui en ont besoin. Avant toute intervention, notamment chirurgicale, ils sont tenus d’informer leurs patients sur le déroulement de l’opération. De plus, ils doivent fournir des explications concernant les risques ou encore les conséquences et les effets indésirables liés à l’intervention.

Il faut comprendre que les médecins n’obtiennent pas souvent les résultats escomptés après une opération. Ainsi, des complications peuvent survenir sans que ce soit la faute du soignant.

La responsabilité d’un praticien n’est cependant engagée qu’en cas de faute professionnelle. Pour cela, vous pouvez faire appel à un avocat responsabilité médicale pour demander un dédommagement.

Les diverses erreurs médicales

Les médecins peuvent commettre deux sortes de fautes. D’abord, la négligence dans la relation entre le soignant et son patient. Les médecins doivent notamment demander le consentement préalable du patient avant toute intervention, sans compter l’obligation d’information qui lui incombe.

Ensuite la faute technique, il s’agit d’une erreur résultant de l’inexpérience. En effet, un praticien peut commettre une faute en raison de l’ignorance des règles et des pratiques dans le domaine de la médecine, comme un mauvais choix de traitement ou une erreur de diagnostic. En cas de faute, la responsabilité du praticien ou de l’établissement de soin est engagée.

Pour obtenir une indemnisation, il est important de prouver la faute commise. D’ailleurs, la victime doit établir une relation de cause à effet entre la faute et le préjudice occasionné à travers une expertise médicale.

Comment obtenir réparation ?

Il est difficile pour une personne ne disposant pas de la qualification nécessaire de prouver une erreur médicale. De ce fait, le mieux est de faire appel à un médecin qui réalise une expertise approfondie.

L’évaluation peut être demandée selon une décision judiciaire ou à l’amiable. Dans les deux cas, la responsabilité médicale d’un praticien est engagée s’il est démontré qu’il a commis une faute.

L’aide d’un avocat est requise si l’affaire est portée devant un tribunal. Ce professionnel est en mesure de choisir l’action idéale en fonction de la structure de l’établissement de soin. Les victimes d’une erreur médicale ont le droit de dénoncer le médecin ou l’hôpital à l’origine du préjudice sur un délai de dix ans.

A lire aussi

Les avantages du métier de professionnel en référencement

Laurent

La rupture conventionnelle du contrat de travail

Nathalie

Monter son cabinet d’expert comptable ou travailler en indépendant

Claude

Recrutement : conseils pour débusquer les candidats de valeur

sophie

5 critères essentiels pour bien choisir son agence de référencement naturel SEO !

Laurent

Les nouveaux métiers

Franck