• Home
  • Immobilier
  • Tout comprendre sur la revente d’un bien immobilier en LMNP
Immobilier

Tout comprendre sur la revente d’un bien immobilier en LMNP

La location meublée non professionnelle est un investissement intéressant. Elle connaît un excellent succès compte tenu des nombreux avantages qu’elle apporte. Le marché du LMNP est en pleine croissance permettant d’acquérir des résidences de services de tourisme, de séniors ou encore d’étudiants.

Dans quel LMNP investir ?

L’un des principaux avantages de la location en meublé non professionnel est la déduction d’impôt qui en découle. Qu’il s’agisse d’une résidence d’étudiants, d’une résidence de tourisme ou d’un EHPAD, vous profitez d’une fiscalité avantageuse. En matière de revente de bien immobilier de la catégorie LMNP, les biens les plus courants sont des appartements acquis avant 2010. Ces logements anciens encore exploitables permettant d’obtenir des revenus intéressants. Les loueurs en meublé non professionnel bénéficient d’avantages fiscaux étant donné que les loyers entrent dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux.

À l’achat, l’acquéreur ne profite pas de l’amortissement des actifs immobiliers dont le vendeur a déjà bénéficié. D’ailleurs, il ne faut pas s’étonner si le vendeur obtient des avantages fiscaux à larevente LMNP. Dans ces conditions, le marché secondaire attire les acheteurs qui souhaitent amortir à 100 % leur bien.

Pour réussir votre investissement dans le LMNP, faites-vous accompagner par un professionnel qui vous donne des conseils en matière de gestion de patrimoine. Une aide précieuse lorsque vous envisagez la revente LMNP après la durée d’exploitation minimum de 9 ans.

Quelle est la plus-value du LMNP ?

Les loueurs en meublé non professionnel sont soumis à des impôts différents de ceux des loueurs en meublé professionnel. Un impôt sur les plus-values est appliqué à la revente appartement Censi Bouvard. En outre, des prélèvements sociaux sont effectués.

En ce qui concerne la plus-value du LMNP, il est déterminé à partir du barème des ventes réalisées par les particuliers. En principe, des frais (travaux, notaire…) sont inclus dans le prix d’acquisition. Vous devez aussi savoir que le prix de cession déduit des frais est la somme que le vendeur perçoit.

Ainsi, la plus-value immobilière dans le secteur de la location en meublé non professionnel est la différence entre les deux prix avant la déduction fiscale. Concernant la plus-value immobilière nette, il s’agit du résultat obtenu après les abattements réalisés durant la période de détention du bien immobilier. 5 ans après l’acquisition du bien, l’abattement opéré chaque année est à hauteur de 6 %. Il est nécessaire de détenir pendant une durée de 22 ans le bien pour profiter d’une exonération complète.

A lire aussi

Réussissez votre premier pas dans l’investissement locatif

sophie

Tout savoir sur l’opération de débarras

sophie

Trois conseils de pro avant d’acheter un terrain à bâtir

Claude

« Téléphone maison ! »

Franck

Faites louer votre appartement !

Franck

La maison écologique du moment

Franck

Les étapes pour devenir photographe immobilier professionnel

sophie

La pompe à chaleur idéale pour sa nouvelle maison

Laurent

Matériaux de volet roulant : pourquoi opter pour l’aluminium ?

Laurent